Florence SITRUK
F. Sitruk

Née en 1974 à Heidelberg au sein d'une famille germano-française, Florence Sitruk débuta l'étude de la harpe à l'âge de 6 ans au Conservatoire de Winterthur et donna son premier concert deux ans plus tard. Elle entra à 12 ans au Conservatoire de Stuttgart. À 17 ans, elle se tourna vers l'école française de harpe, obtint son "Diplôme de Spécialisation" avec mention spéciale au Conservatoire de Strasbourg, puis entra en cycle de formation professionnelle au Conservatoire Supérieur de Paris.
Ayant obtenu son baccalauréat à l'issue de sa scolarité dans un collège jésuite, elle se consacra à ses études musicales, entreprenant parallèlement un cursus de musicologie et de philosophie à l'Université de Fribourg.
Elle travailla longtemps avec deux professeurs qui marquèrent profondément sa formation: la harpiste Marielle Nordmann, professeur à Paris, et le claveciniste Robert Hill, spécialiste de musique ancienne.
En 1991, elle obtint le Premier Prix au Concours National des jeunes musiciens: Jugend musiziert ainsi que le Prix spécial de musique contemporaine pour son interprétation de Sequenzen de Heinz Holliger.
En 1992, la chaîne ZDF la sélectionna pour représenter l'Allemagne Fédérale au Vlème Concours Classique de l'Eurovision à Bruxelles, où la harpe apparut alors pour la première fois. Elle représenta également l'Allemagne au Congrès mondial de la Harpe à Paris en 1990 et à Copenhague en 1993. En 1996, un jury parisien unanime lui décerna le premier prix avec distinction du concours UFAM. Concerts et récitals l'ont conduite dans toutes les grandes villes d'Allemagne, ainsi qu'à Bruxclles, au Caire, à Copenhague, à Paris, à Zurich et à New York.
La télévision et la radio ont enregistré nombre de ses prestations.
Elle fit ses débuts de soliste à 16 ans avec la Camerata Academica de Salzbourg sous la direction de Sandor Vegh, puis fut l'invitée de prestigieux orchestres: le Philharmonique de Dresde, l'Orchestre de l'Opéra du Caire, l'Orchestre de Chambre du Wurtemberg sous la direction de Jorg Farber et l'Orchestre de la Radio SWF, entre autres.
Elle eut très tôt l'occasion de faire de la musique de chambre avec des artistes comme Peter-Lukas Graf, Eckart Haupt et Robert Hill. À l'âge de 17 ans, elle donna un concert fort remarqué avec les Festival Strings de Lucerne, au cours duquel elle interpréta sa propre révision d'une des oeuvres les plus difficiles du répertoire romantique: le Concertino en mi mineur de Elias Parish Alvars.
Elle s'intéresse plus particulièrement aujourd'hui au répertoire contemporain de son instrument.
Elle fit un séjour d'études à l'Université de Bloomington dans l'Indiana, dans la classe de maître de Susann McDonald.

AIH.AH Page d'accueil